Warning: Use of undefined constant APP_KEY - assumed 'APP_KEY' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/20/d397376983/htdocs/wp-content/plugins/sina-weibo-plugin-for-wordpress/weiboplugin.php on line 15

Warning: Use of undefined constant APP_SECRET - assumed 'APP_SECRET' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/20/d397376983/htdocs/wp-content/plugins/sina-weibo-plugin-for-wordpress/weiboplugin.php on line 16

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/20/d397376983/htdocs/wp-content/plugins/sina-weibo-plugin-for-wordpress/weiboplugin.php:15) in /homepages/20/d397376983/htdocs/wp-content/plugins/mqtranslate/mqtranslate_core.php on line 81

Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/20/d397376983/htdocs/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Tourisme « Miscellanées

Yichang (宜昌) et les Trois Gorges (三峡)

Categories: Tourisme, Ville
Tags: No Tags
Comments: 1 Comment
Published on: 03/27/2014

Avertissement : les visites se sont faites dans une ambiance « voyage organisé », donc un peu au pas de course, en bus et avec un guide qui ne s’est occupé que des gens qui ont pris les voitures électriques pour se déplacer, vu qu’il touchait une commission sur les tickets. Des descriptions sommaires s’ensuivent. Mais il y a des photos. Enfin, il y aura des photos demain, pour l’instant, c’est juste l’article, j’ai des problèmes pour envoyer les photos aujourd’hui… Les photos sont en ligne.

Le week-end dernier, je suis allé à Yichang avec ma belle-mère, qui devait y récupérer quelques arbres à planter. Des clémentiniers, ou des mandariniers, je ne sais pas trop, on verra à la récolte (la distinction n’est a priori pas évidente en chinois). Ce fut l’occasion de visiter le barrage des Trois Gorges et les alentours.

Un train rapide (qui n’est pas un TGV, juste un train plus rapide que les tortillards habituels) conduit de Wuhan à Yichang en deux heures, à travers la campagne du Hubei. Plusieurs changements architecturaux remarquables au niveau des demeures campagnardes (les anciennes, parce que les modernes se ressemblent toutes), principalement au niveau des toits, au faîtes plus ou moins arrondis, et qui dépassent plus ou moins des murs. Pas de photos du trajet, avec les reflets sur la vitre, rien ne rend. Passons donc à Yichang.

(more…)

Visite de Wuhan

Categories: Tourisme, Ville
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 06/02/2012

Comme après tout il faut bien motiver les gens à venir découvrir Wuhan, voici (bien après la bataille) un compte-rendu des endroits que j’ai visités avec Romain.

Musée Provincial du Hubei (湖北省博物馆, Hubeisheng bowuguan)

Construit sur le modèle d’un palais fortifié de l’époque où la région faisait partie du Royaume de Chu (楚国, chuguo), durant la dynastie des Zhou de l’Est (东周, dongzhou, de -770 à -256) (bref règne sans histoires, puis périodes de division que sont la période des Printemps et Automnes (春秋, chunqiu, de -722 à -476) et les Royaumes Combattants (战国, zhanguo, de -475 à -221, date de l’unification de la Chine sous l’autorité de 秦始皇 (qinshihuang), le Premier Empereur Qin), le musée abrite de nombreux objets datant de cette période, notamment le contenu de la tombe du marquis Yi de Zeng, dont l’élément le plus impressionnant est un imposant carillon, comprenant des cloches en bronze et des cloches en pierre.

L’objet le plus visité pas les chinois est cependant l’épée du roi Goujian de Yue. C’est une épée de bronze qui montre une admirable résistance à l’usure temporelle.

On trouve également une exposition permanente sur l’homme de Yunxian, et des salles d’expositions temporaires.

Musée des Beaux-Arts de Wuhan

Juste à côté du précédent, ce musée est consacré aux arts contemporains, des sculptures modernes sont exposées à même le sol, sans vitrine, au premier étage. Lors de notre visite, un peintre exposait ses longs rouleaux de vues du Yangzi de sa source à son estuaire :

Wuhan par Chi Jiangcheng

Lac de l’Est (东湖, donghu)

Le Lac de l’Est est bordé de deux parcs, l’un accueillant en cette période des illuminations sur le thème des « Trois Royaumes des Pandas ». Nous sommes arrivés un peu tôt pour les illuminations, ce qui nous a permis de nous promener un peu en profitant de la clarté (relative, journée pluvieuse oblige) de la fin d’après-midi :

Le Lac de l'Est

Les illuminations allaient de pas grand-chose à imposant :

Dragon lumineux

Passage lumineux à l'entrée

 

Temple Guiyuan (归元寺, guiyuansi)

Un temple bouddhiste qui présente essentiellement deux particularités :

  • une statue de Guiyin aux deux visages, imposante, en extérieur :

Statue de Guanyin

  • une salle qui accueille 500 bouddhas, et dans laquelle il est possible de déterminer son protecteur/guide pour l’année, en choisissant arbitrairement un point de départ pour commencer à compter. Une fois parvenu à l’âge que vous avez cette année, vous êtes devant votre guide.

Un bassin dans la cour abrite un nombre impressionnant de tortues et de poissons rouges :

Tortues dans le bassin du temple

Tour de la Grue Jaune (黄鹤楼)

Grand parc abritant un ensemble de bâtiments de style ancien, la tour proprement dite offrant une belle vue sur l’ensemble de la ville.

Dans une salle, des maquettes montrent les différents visages de la Tour au cours des dynasties successives :

Le temple de la Grue Jaune sous les TangLe temple de la Grue Jaune sous les SongLe temple de la Grue Jaune sous les YuanLe temple de la Grue Jaune sous les MingLe temple de la Grue Jaune depuis les Qing

L’année prochaine, les environs de Wuhan.

Trois jours à Beijing

Categories: Amis, Anecdote, Tourisme
Tags: No Tags
Comments: 1 Comment
Published on: 05/06/2012

Pour la première visite de Romain en Chine, je suis, pour la troisième fois, allé à Pékin, visiter quelques monuments. Aller et retour en train de nuit, deux nuits à l’hôtel, tout ça permet normalement de profiter de trois pleines journées de visites. Sauf que…

J’avais oublié (et je n’ai pas vraiment eu le choix, vacances scolaires françaises oblige) que le premier mai était une période de congés pour les chinois. Par conséquent, le circuit prévu (Wuhan – Beijing – Xi’an – Wuhan) a été réduit à Wuhan-Beijing, par manque de place dans les transports. En plus, le trajet Wuhan-Beijing s’est fait assis, plus de place en couchettes.

Résultat, à l’arrivée à Beijing, nous étions rien moins que frais. Une heure et demie de bus, métro et marche à pied (ne jamais se dire en regardant une carte de Beijing que l’objectif n’est pas lointain, l’échelle n’est pas indiquée et les distances considérables) plus tars, nous arrivions à l’hôtel, où nous avions prévu de nous rafraîchir avant de nous lancer à l’assaut de la ville. Malheureusement, les lits nous ont semblé tellement confortables que nous nous y sommes endormis et n’avons pas quitté l’hôtel avant 13h…

Hôtel chinois, dans un hutong (habitat traditionnel de Beijing), à relativement peu de distance de Tian’anmen (un gros 20 minutes de marche), confortable et avec tout ce qu’il faut aux alentours (dont un restaurant de nouilles au couteau très sympathique).

Vue depuis la fenêtre de la chambre

Le premier jour, donc, promenade sur la place Tian’anmen, visite de l’entrée de la Cité Interdite, mais pas plus avant, parce que nous sommes arrivés un peu tard pour une visite complète. En même temps, fermeture à 18h, ça fait un peu tôt. Enfin, en poussant plus au sud, nous avons pu visiter le parc du Temple Céleste, qui reste ouvert assez tard. Les bâtiments étaient, en revanche, fermés, mais la promenade fut agréable.

Le parc :

Parc du Temple Céleste

Et une vue des bâtiments :

Temple Céleste

Le lendemain, reposés, nous attaquons la Cité Interdite à 8h30, dès l’ouverture. Beaucoup de groupes, un monde fou au final (le 1er mai approche…).

Plaque ornée de dragons

Détails architecturaux.

Tête de dragon rigolard

Un pavillon caché derrière une porte

Un pavillon inaccessible au public

Sortis assez tôt, nous mangeons un morceau et nous dirigeons vers 德胜门 (Deshengmen), d’où partent les bus pour 八达岭 (Badaling, une partie visitable de la Grande Muraille). Nous y arrivons pour apprendre que les navettes ne partent que le matin, et, dépités, décidons d’aller au zoo, situé à deux stations de métro. Sauf que…

La station Zoo de Beijing est fermée, pour rénovation, ce qui n’est indiqué nulle part. Ce n’est qu’en descendant à la station suivante que nous voyons, enfin, que je vois, Romain ne lisant pas le chinois, un écriteau, une page A4 indiquant que la station est fermée et la route à suivre pour parvenir au zoo. Je ne m’étendrai pas sur le sujet, un zoo reste un zoo et les animaux ne sont jamais aussi beaux que dans les documentaires tournés en pleine nature. Mais le parc du zoo est immense, et plutôt agréable.

Le lendemain, dernier jour, nous visitons le palais d’été, noir de monde, sauf dans les passages plus escarpés que nous prenons malgré les sacs que nous portons sur le dos.

Toits dans le Palais d'Été

Encore une fois, nous marchons beaucoup, sur des distances considérables. Mais le panorama nous fait oublier la fatigue.

Le bateau de pierre de l'impératrice douairière Cixi

Le bateau de pierre symbolise la pérennité de la dynastie Qing, qui « ne coule pas, comme un navire, et est aussi solide que le roc. » Ce qui ne l’a pas empêchée d’être renversée quelques années plus tard.

Chemin dans le Palais d'Été

et

Chemin dans le Palais d'Été

Quelques passages escarpés et déserts.

Le temple central du Palais d'Été

Pour finir avec une belle vue du Palais d’Été.
Prochain article, les quelques jours suivants passés à Wuhan, avec des photos.

page 1 of 1

septembre 2021
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Welcome , today is Mercredi, 09/29/2021